Les rangs des hedge funds se garnissent à Paris

  • Poste publié :12 janvier 2022
  • Catégorie de poste :Stratégie
Vous êtes en train de consulter Les rangs des hedge funds se garnissent à Paris
Fondée à New York en 2017, ExodusPoint gère près de 14 milliards de dollars.

Après Citadel et Millennium, une autre grande société de gestion new-yorkaise, ExodusPoint, se prépare à étendre ses activités dans la capitale, rapporte Bloomberg. Le développement des banques internationales à Paris génère un effet d’entraînement sur l’ensemble de l’industrie financière, et notamment la gestion alternative.

ExodusPoint, près de 14 milliards de dollars sous gestion, n’est pas encore agréée comme société de gestion en France, mais le processus est engagé, selon Bloomberg, qui cite des sources anonymes.

Le hedge fund new-yorkais dispose déjà d’un bureau de recherche à Paris, et il devrait développer ses activités dans les mois qui viennent d’après l’agence de presse. Des recrutements devraient intervenir une fois les autorisations réglementaires obtenues.

Plus de 600 collaborateurs

Fondé en 2017 par Michael Gelband et Hyung Lee, deux vieilles connaissances qui collaborent depuis 25 ans, ExodusPoint a démarré ses activités il y a seulement quatre ans, en proposant des stratégies d’investissement alternatives sur les actions et les obligations. Après New York, le hedge fund a tissé sa toile un peu partout dans le monde, notamment à Londres, à Singapour, à Tokyo et en Chine. A fin octobre 2021, ExodusPoint employait plus de 630 collaborateurs.

Cette nouvelle annonce intervient après l’arrivée de Millennium Management et celle de Citadel l’an dernier. 

Les effectifs de Millennium devraient atteindre environ 100 personnes. Les collaborateurs s’installeront au 22 rue Bayard, dans le 8ème arrondissement, l’ancien siège de RTL, d’ici au deuxième trimestre.

Fondé par Kenneth Griffin, Citadel est jusqu'à présent resté très discret sur ses intentions de développement à Paris. Après avoir obtenu leurs agréments réglementaires en mai 2021, le hedge fund Citadel et le teneur de marché Citadel Securities n’ont pas fait parler d’eux. Tout juste a t-on appris en juin que Mathias Féau et Simon Herbert avaient pris la direction des activités.

Attrait de la place de Paris

Dans le contexte du Brexit, l’attrait de la place de Paris a été renforcé par l’arrivée de grandes banques internationales, et notamment de JP Morgan dont les effectifs dépassent déjà les 700 collaborateurs dans la capitale. 

Plusieurs établissements, comme Morgan Stanley, qui avaient choisi Francfort ou Dublin ont changé leurs fusils d’épaule, convaincus par les arguments d’une meilleure qualité de vie en France, mais aussi par le régime fiscal avantageux des impatriés. 

Ces installations génèrent un effet d’entraînement sur les autres secteurs financiers dont la gestion alternative.

La place de Paris coche toutes les cases. C’est une vague de fond à laquelle on ne s’attendait pas il y a seulement deux ans. Tous les clignotants sont au vert dans la finance de marchés, y compris dans des fonctions transverses et d’accompagnement, comme la conformité et les risques”, déclarait le mois dernier à Finascope Denis Marcadet, président et fondateur du cabinet de recrutement Vendôme Associés.

A une échelle plus modeste, le hedge fund Atlas Responsabile Investors, a également déménagé de Londres à Paris l’an dernier.

Partager cet article